Fonds structurels européens

 

Les fonds structurels, FEDER et FSE, instruments financiers de la politique de cohésion, sont, pour nos entités fédérées, des leviers importants du développement socio-économique dont le Ministre-Président assure la coordination.

Les projets soutenus tant dans le cadre du Fonds Européens de Développement Régional (FEDER) et du Fonds Social Européen au sein des programmes de Convergence et de Compétitivité et d’Emploi durant la période 2007-2013, changent ou sont en passe de changer le quotidien de nos concitoyens.

Ils s’inscrivent dans les quatre axes stratégiques décidés par les Gouvernements de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles en concertation avec les services de la Commission européenne qui a approuvé les programmes opérationnels Convergence et de Compétitivité et d’Emploi :

  • Création d’entreprises et d’Emplois
  • Développement du capital humain, des connaissances, des savoir-faire et de la recherche
  • Inclusion sociale
  • Développement territorial équilibré et durable

Lorsque l’on met en perspective les actions du Gouvernement wallon et du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles au travers du Plan Marshall 2. vert, des Déclarations de Politique Régionale et Communautaires et de l’affectation des Fonds structurels, on identifie autant d’actions convergentes et cohérentes sur les priorités socio-économiques dans une volonté de développement durable.

L’intervention européenne, nécessite un investissement budgétaire au moins équivalent de la part des états partenaires. Les projets cofinancés dans le cadre de la Politique de cohésion européenne 2007-2013 bénéficient d’un budget total de 3, 129 milliards € dont 1, 356 milliard € émargeant au budget de l’Union européennes via les Fonds structurels FEDER et FSE et 1, 672 milliard € par les entités fédérées le surplus, soit 101 millions € étant pris en charge par divers opérateurs publics.

A titre d’exemple, à l’issue de la programmation actuelle, 2 200 entreprises devront être soutenues. Les montants réservés  aux aides à l’investissement des entreprises devraient générer en réciproque un investissement complémentaire de 1,6 milliard de la part de ces mêmes entreprises, 27 centres de recherche auront été soutenus ainsi que 25 centres de compétences. 26 000 emplois devraient être créés …

Cette collaboration avec l’Union européenne dans la perspective d’une cohésion territoriale à l’échelle de l’Europe s’inscrit dans un continuum. Actuellement, les moyens financiers et les grandes orientations de la future programmation 2014-2020 se discutent avec la Commission européenne. Au niveau, wallon les synergies entre les futurs projets européens et le Plan Horizon 2022 seront privilégiées.