Relations internationales

 

Dans la mesure où la Wallonie et Bruxelles sont des espaces ouverts et tournés vers l’extérieur, la mise en place d’une action internationale forte et dense est tout à fait essentielle.

De manière générale, cette action est particulièrement diversifiée et vise à formaliser les priorités inscrites dans la Déclaration de politique régionale (DPR) et la Déclaration de politique communautaire (DPC).

Cette action se concrétise de la manière suivante :

  • Soutien au développement économique et aux industries culturelles par l’action internationale : renforcement de la visibilité internationale, valorisation des atouts pour renforcer l’attractivité, lien avec le Plan Marshall 2.vert, valorisation des pôles de compétitivité, accueil des investisseurs étrangers, développement des volets économiques et scientifiques de nos accords de coopération, mobilité des jeunes (multilinguisme, compétences,…) et des chercheurs, renforcement des pôles transfrontaliers,…
  • Défense de nos valeurs pour favoriser la mise en place d’une Europe forte, sociale et durable ;
  • Développement d’une mondialisation juste, humaine et durable, respectueuse des services publics et de la diversité culturelle : clauses sociales et environnementales, suivi de Copenhague … ;
  • Renforcement de la solidarité internationale : principalement en Afrique avec une stratégie de niche. Concrètement et dans un souci d’efficacité, l’action des Gouvernements se concentre sur une douzaine de pays prioritaires et sur quelques secteurs d’expertise des opérateurs de Wallonie et de Bruxelles. De manière globale, cette action internationale s’inscrit dans la poursuite des objectifs du millénaire pour le développement ;
  • Amélioration de la gouvernance en matière de Relations internationales : complémentarité avec AWEX, Tourisme, enseignement supérieur, avec les autres entités fédérées et le fédéral ; dégager davantage de moyens au profit des projets et actions, et pour un meilleur service; augmenter l’offre en matière de formations pour les agents (ex : usage des langues, suivi des affaires européennes) ;
  • Amélioration de la présence de la Wallonie et de Bruxelles dans les enceintes internationales par le biais de son action multilatérale. En l’occurrence, la Wallonie et Bruxelles développent une approche basée sur quelques priorités et objectifs précis et ciblés en vue d’assurer une défense optimale de nos valeurs auprès des enceintes internationales (Francophonie, OIT, OCDE, ONU…) ;
  • Maillage des différents réseaux de la Wallonie et de Bruxelles à l’étranger afin d’assurer le décloisonnement maximal des différents opérateurs et d’aboutir à la constitution d’un réseau intégré de représentation. Ce maillage implique la coordination des différents acteurs (attachés économiques et commerciaux, délégués, …). Il doit en outre offrir à l’ensemble de ces représentants un socle commun d’informations et de fondamentaux sur ce que nous sommes et pouvons offrir à l’étranger ;
  • Conception et mise en place d’une stratégie d’image de marque pour la Wallonie dans le but de faire connaître nos forces et potentialités et de les valoriser au mieux à l’international.