Biographie

Biographie

MonsieurPaulMAGNETTE

PAUL MAGNETTE

Ministre-Président de la Wallonie et Bourgmestre de Charleroi                                                           

Né en 1971, Paul Magnette vit à Charleroi depuis sa plus tendre enfance. Après avoir étudié les sciences politiques et la construction européenne à l'ULB (1989-94), il s'est spécialisé en histoire des idées politiques à l'université de Cambridge (1994-95) grâce à une bourse de la fondation Wiener-Anspach. Parallèlement, tout au long de ses études, il milite au sein des Jeunes Socialistes de Charleroi, soutenant la rénovation du Parti (auquel il adhère en 1993) et les convergences de gauche.

En 2007, Paul Magnette fait le grand saut en politique et devient Ministre de la Santé, de l'Action sociale et de l'Egalité des chances au sein du Gouvernement wallon.

Après une formation de Gouvernement fédéral difficile, fin décembre 2007, Paul Magnette est nommé Ministre fédéral du Climat et de l'Energie en charge de l'Environnement, du Développement durable et de la Protection des consommateurs sous Verhofstadt III ainsi que sous Leterme I et II et Van Rompuy I.

Avec cette casquette fédérale, Paul Magnette s'est imposé comme le ministre ayant rétabli le rapport de force entre l'autorité publique et le géant électrique « Electrabel » par la mise en cause de la situation monopolistique du groupe historique, alors que le marché énergétique européen est libéralisé. Il réclame et obtient une contribution des producteurs d'électricité nucléaire au budget fédéral afin de restituer aux consommateurs une partie de la rente perçue par les producteurs suite à l'amortissement accéléré des centrales nucléaires en Belgique.

Après de longues négociations, le nouveau Gouvernement fédéral est formé en décembre 2011 et Paul Magnette est nommé Ministre des Entreprises publiques, de la Politique scientifique, de la Coopération au développement, chargé des Grandes villes.

En octobre 2012, il remporte les élections communales à Charleroi, plus grande ville wallonne. Après avoir finalisé l’important dossier de la réforme du chemin de fer belge, il prend ses fonctions de Bourgmestre en titre en janvier 2013. A cette même date, il est désigné à l’unanimité en tant que Président faisant fonction du Parti socialiste.

Le 25 mai 2014 dernier, tête de liste pour l’arrondissement de Charleroi, avec 49.978 voix et surtout un taux de pénétration de 22,12%, Paul Magnette figure en tête du hit-parade de voix de préférence de l’élection du Parlement wallon.