Le Téléphone vert passe à 4 chiffres !

Ce 4 février, Paul Magnette, le Ministre-président du Gouvernement wallon, a procédé au lancement du nouveau numéro du téléphone vert wallon : le 1718. Le téléphone vert est désormais un numéro à 4 chiffres. Plus simple à mémoriser et plus facile à composer, le Numéro vert reste gratuit.

Dorénavant, il suffira de former le 1718 pour obtenir une aide ou une réponse directe et personnalisée sur les matières régionales. Un autre numéro, le 1719, a été lancé pour les germanophones ; ce qui permet à chaque citoyen wallon d’obtenir l’information dans sa langue.

Pour le Service public de Wallonie (SPW), l’objectif de ce changement de numéro est de le rendre plus accessible et plus facile à mémoriser pour les citoyens wallons. Cette innovation entre dans la politique de simplification administrative voulue pour le Gouvernement wallon.

L’objectif du Numéro vert du Service public de Wallonie est de répondre aux questions des Wallons mais aussi de les orienter et de les accompagner dans leurs démarches. L’équipe du Numéro vert a une vue généraliste et transversale des compétences wallonnes et offre une réponse personnalisée aux citoyens. 

Au téléphone vert du Service public de Wallonie, l’accueil est humain et personnalisé, l’écoute attentive, l’information neutre, objective et vérifiée et la réponse la plus rapide et complète possible.

Outre les sites web wallons et les Espaces Wallonie, le téléphone vert reste le moyen de communication le plus universel et le plus demandé par les Wallons. De proximité et très humain, son succès est indéniable : passant de 50 appels par jour il y a 25 ans à 10 fois plus aujourd’hui.

Paul Magnette a par ailleurs souligné une autre utilité essentielle du numéro vert : « une remontée d’informations pour les instances dirigeantes ». En première ligne, l’équipe du téléphone vert est en effet un témoin privilégié des difficultés quotidiennes que peuvent rencontrer nos concitoyens.

Fier de ce service de proximité mis à la dispositon de tous les Wallons, le Ministre-Président Paul Magnette s’est prêté au jeu des questions du 1718 en prenant le rôle d’un opérateur du call center durant quelques minutes. Mission réussie mais difficile, tant la tâche des agents du Téléphone vert est complexe et couvre un très large champ de compétences.

En pratique, le 1718 est un numéro gratuit, accessible entre 8h30 et 17h00 les jours ouvrables. Il est géré par une équipe de 9 agents formés pour répondre ou orienter le citoyen vers la bonne information. En dehors des heures de prise d’appels, une boîte vocale est maintenue.

Le citoyen peut donc laisser un message et sera recontacter le lendemain par un agent.

L’ancien numéro reste cependant en service pour laisser le temps aux citoyens d’adopter le 1718 et aux services publics wallons de renouveler leurs différents supports de communication et d’éviter tout gaspillage inutile de papiers notamment.

Une campagne de communication « grand public » sera lancée dans les prochaines semaines. Un nouveau picto est déjà disponible sur le site chartegraphique.wallonie.be.